top of page
  • Photo du rédacteurC.AYOOYE

EN (F) : Le Nigeria prend le premier set


Rasheedat Ajibade célèbre son but
Crédit photo : Justina Aniefiok

Les Super Falcons ont battu, ce vendredi 5 mars, l'Afrique du Sud 1-0 lors du match aller des qualifications aux Jeux olympiques de Paris 2024 au stade MKO Abiola stadium d'Abuja.


L'entraîneur Randy Waldrum a décidé de changer son équipe qui a battu le Cameroun en février avec notamment Christy Ucheibe a remplacée Tosin Demehin dans l'axe central, Chidinma Okeke a remplacée Ashleigh Plumptre dans le couloir gauche, tandis que Uchenna Kanu et Chinwendu Ihezuo ont été alignées en attaque.


Le Nigeria est très bien entré dans son match avec Ihezuo enregistrant rapidement le premier tir du match à la 5ᵉ minute, mais elle n'est pas parvenue à trouver le cadre. Trois minutes plus tard, c'est au tour d'Uchenna Kanu de se créer son occasion, mais Kaylin Swart stoppe tranquillement sa tentative.


Quatre minutes avant la fin de la première mi-temps, Ihezuo, encore elle, prend l'avantage sur son adversaire et est accrochée dans la surface de réparation. La capitaine, Rasheedat Ajibade prend ses responsabilités et convertie parfaitement le pénalty. Les Super Falcons rentrent aux vestiaires avec cet avantage d'un but.


Une seconde mi-temps maitrisée


Comme en première période, les nigérianes démarrent tambour battant, Uchenna Kanu trouve Ajibade, mais cette dernière place le ballon hors cadre.

Chiamaka Nnadozie sort son premier arrêt du match à la 56ᵉ minute en empêchant Jermaine Seopesenwe d'égaliser pour les Banyana Banyana. Quatre minutes plus tard, nouvel arrêt décisif de la gardienne du Paris FC qui permet à son équipe de conserver son avantage.


Randy Waldrum commençant à voir son équipe baisser le pied, va faire deux changements pour apporter une nouvelle dynamique. La remuante, Ihezuo, est remplacée par Esther Okoronkwo à la 67ᵉ minute et Kanu laisse sa place pour Rinsola Babajide.


Les coéquipières de Nnadozie vont gérer leur fin de match et conserver ce score de 1-0 jusqu'au coup de sifflet final, leur permettant de voyager en Afrique du Sud un peu plus tranquillement.


Match retour, ce mardi 9 février, à Pretoria. Les nigérianes sont à un pas de Paris !

Comments


bottom of page