top of page
  • Photo du rédacteurC.OMONI

Les Super Falcons saisissent la FIFPro face aux impayés de la NFF


Les Super Falcons ont saisi la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro), a annoncé l'organisation ce mardi 8 août. Par ce communiqué, les Super Falcons envoient un message à la NFF, qui a plusieurs mois de retard sur le paiement des joueuses et de leur sélectionneur. 


La FIFPro estime "regrettable que les joueuses aient besoin de défier leur propre fédération à un moment aussi important de leur carrière". Les joueuses de Randy Waldrum ont préféré garder le silence pendant le Mondial "afin de rester concentrées sur leurs performances", mais "il est temps pour la fédération de football du Nigeria d'honorer ses engagements et de payer les sommes dues".


Un premier avertissement avait été lancé déjà il y'a quelques semaines. Face à l'inaction des instances nigérianes, les coéquipières d'Asisat Oshoala ont même menacé de boycotter leur premier match du Mondial contre le Canada. Après la rencontre, Randy Waldrum avait rappelé ces revendications en conférence de presse : "Quand on voit à quel point elles jouent bien dans cette compétition, avec les moyens que nous avons actuellement, ce n’est pas seulement pour notre équipe mais nous devons continuer de nous battre et obtenir ce dont elles ont besoin".

Comments


bottom of page